Some Words About Words

Projet Bradbury : 52 semaines ⇒ 52 nouvelles

Partager : ~ Google+ ~ ~ Linkedin ~ Mail ~ Flattr Me!
Wed 06 November 2013

Le projet Bradbury est un défi que c'est lancé Neil Jomunsi. Pour rendre hommage au célèbre écrivain Ray Bradbury, il a décidé d'écrire 52 nouvelles en 1 an, soit 1 nouvelle par semaine.

J'avais entendu parler de ce projet il y a quelques temps (à bien y repenser, ça devait être au moment où il a débuté) et j'ai tout de suite trouvé l'idée géniale. Ce projet est basé sur une phrase célèbre de Ray Bradbury qui disait qu' « Écrire un roman, c’est compliqué: vous pouvez passer un an, peut-être plus, sur quelque chose qui au final, sera raté ».

Alors, qu'en revanche, il est possible d' « [écrire] des histoires courtes, une par semaine. Ainsi [on apprend le] métier d’écrivain ». De cette façon, on se retrouve à la fin de l'année avec 52 nouvelles, et « la joie d’avoir accompli quelque chose [...]. Et je vous mets au défi d’en écrire 52 mauvaises. C’est impossible ».

 

Comme je vous le disais, j'ai trouvé cette idée absolument géniale, et pour une raison super simple : elle m'aurait fait écrire, beaucoup écrire ! Elle fixe comme objectif de sortir toutes les semaines une nouvelle nouvelle, ce qui signifie écrire (beaucoup) dans la semaine, puis relire, corriger, relire encore, et encore, pour au final pouvoir publier cette histoire.

Par contre, ce type de projet a aussi un inconvénient majeur : il faut écrire...

Le problème, quand on a un boulot, c'est que ça laisse peu de temps à l'écriture. Dans le même genre de projet, j'étais aussi tenté par le NaNoWriMo, mais pour celui-ci aussi, il faut pouvoir se libérer beaucoup de temps pour l'écriture. Or, écrire ça prend du temps. Ça prend même beaucoup de temps. Par exemple, Neil Jomunsi qui s'est lancé dans le projet Bradbury, écrit en moyenne 25 000 à 30 000 caractères par jour (ça fait dans les 5 000 mots par jour). Sachant que pour lui, une journée ça fait au moins 8h consacrées à l'écriture. Je ne peux malheureusement pas me permettre de passer autant de temps à écrire 😞

Comme je ne peux pas écrire (et accessoirement publier) 52 histoires en un an, je préfère me fixer un objectif plus à mon niveau : écrire le plus possible. Comme je travaille actuellement sur une histoire, j'essaye de mettre à profit mes trajets journaliers en train (qui représentent quand même près de 2h par jour) pour sortir mon ordinateur et écrire, autant que je peux.

Je ne sortirais au final peut-être pas autant d'histoires, mais au moins j'aurais fait quelque chose qui me plaît : j'aurais écrit ! Et c'est bien là le principal, et le conseil que je retrouve le plus souvent : le meilleur moyen de se mettre à l'écriture, c'est d'écrire régulièrement.

Moralité, c'est en écrivant qu'on devient écrivain ;-)

 

Neil Jomunsi, qui s'est lancé dans cette aventure, a décidé de publier ses histoires pour une somme très faible, 40€ pour une année de nouvelles. Ça fait au final moins d'1€ par histoire, c'est du tout numérique, et ça permet à un auteur de réaliser son métier en étant payé!

Quack1, Projet Bradbury / Techniques d'écriture /
Partager : ~ Google+ ~ ~ Linkedin ~ Mail ~ Flattr Me!

Commentaires